PATRIMOINE

L'HISTOIRE D'EBEL

1984 : Chronographe à Quantième Perpétuel

EBEL allie la tradition horlogère suisse à la modernité avec le lancement de son Chronographe à Quantième Perpétuel animé par le calibre 136.

Avec son boîtier hexagonal, signature de la marque, le modèle Quantième Perpétuel est décliné en platine ou en or 18 carats. Il affiche les secondes, les minutes et les heures, le jour et l’année, les phases de lune et les années bissextiles. Il faut jusqu’à trois semaines pour assembler et tester un Quantième Perpétuel, pour une montre dont la durée de vie est alors quasiment illimitée. Son mouvement à remontage automatique vibre 36 000 fois par heure, fréquence la plus élevée de l’industrie horlogère, pour une précision au 1/10e de seconde.

Voyager dans le monde de ce garde-temps incarne une expérience de la perfection absolue.