Informations générales

MATÉRIAUX COURANTS POUR LA BOÎTE ET LE BRACELET

QUESTIONS FRÉQUENTES

AIGUILLES LUMINESCENTES

Aiguilles de montre recouvertes d'une substance telle que le Tritium ou le Superluminova qui les fait luire dans l'obscurité. Ces aiguilles sont particulièrement courantes sur les modèles sport car elles offrent une meilleure visibilité sous l'eau.

Retour en haut de page

BOÎTE

Boîtier en métal qui contient les composants internes de la montre (le mouvement, le cadran et les aiguilles).

Retour en haut de page

BOÎTE SQUELETTE

Le cadran de la montre est « découpé » afin de permettre de voir les composants internes du mouvement à travers la glace transparente et le cadran côté face, ou à travers la glace transparente côté fond. Dans une montre avec mouvement « squelette », la masse oscillante, les roues et les autres parties mobiles sont également méticuleusement découpées, créant une transparence élégante au travers de la boîte.

Retour en haut de page

BOUCLE DÉPLOYANTE OU FERMOIR DÉPLOYANT

Boucle ou fermoir constitué de deux ou trois éléments se repliant sur eux-mêmes et permettant de relier les deux extrémités d'un bracelet. Ce type de fermeture permet au porteur de mettre ou de retirer la montre avec facilité.

Retour en haut de page

BRACELET

Partie qui maintient la montre au poignet. Il y a plusieurs types de bracelets : métal, cuir, caoutchouc, etc.

Retour en haut de page

CABOCHON

Pierre précieuse, souvent en forme de dôme ou facettée, pouvant être un rubis ou une émeraude. Cet ornement est utilisé afin de mettre en valeur la couronne de remontoir. Sur certains cadrans de montre, les cabochons correspondent à des index surélevés en forme de dôme servant à indiquer les heures.

Retour en haut de page

CADRAN

Il s'agit en quelque sorte du « visage » de la montre. C'est lui qui confère à la montre sa beauté et son caractère, selon le matériau utilisé pour sa fabrication, le style des chiffres, les index, la texture et autres détails qui le définissent.

Retour en haut de page

CALENDRIER

Guichet ou compteur sur le cadran d'une montre, affichant le jour, la date, le mois et/ou l'année.

Retour en haut de page

 CHRONOGRAPHE

Montre dotée d'une fonction de chronométrage : un compteur pouvant être démarré et arrêté afin de mesurer la durée d'un événement.

Retour en haut de page

CHRONOMÈTRE

Montre testée et certifiée répondant aux critères de précision très exigeants du C.O.S.C. (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres). Chaque chronomètre est livré avec un certificat de précision individuel.

Retour en haut de page

CORNES

Extensions situées de chaque côté de la boîte qui permettent de maintenir la barrette utilisée pour fixer le bracelet à la boîte.

Retour en haut de page

COURONNE

Petit bouton situé à l'extrémité de la tige de remontoir. La couronne permet de déplacer les aiguilles afin d'effectuer la mise à l'heure de la montre ou de remonter une montre à mouvement manuel.

Retour en haut de page

COURONNE VISSÉE

Couronne qui est vissée sur le tube de la boîte et qui garantit une étanchéité optimale de la montre. Sous l'eau, cette couronne offre la meilleure protection possible contre les chocs (contre les roches, les coups accidentels, les rayures, etc.) et permet d'éviter l'infiltration d'eau. Pour pouvoir régler l'heure une montre dotée d'une couronne vissée, celle-ci doit tout d'abord être dévissée. Alors, elle pourra être tirée afin d'effectuer les réglages.

Retour en haut de page

ENTRETIEN PÉRIODIQUE

Pour préserver l'étanchéité de votre montre, nous vous conseillons de faire procéder à une inspection et à un entretien des joints de la boîte tous les 12 à 24 mois. Ceci permettra de maintenir le mouvement de la montre à l'abri de l'air, la poussière et l'humidité. Ces éléments sont en effet susceptibles de pénétrer à l'intérieur de la montre au fil du temps, risquant de perturber son bon fonctionnement.

Tous les mouvements de montre requièrent un entretien régulier. Nous vous conseillons de faire procéder à l'inspection et à l'entretien éventuel d'un mouvement mécanique tous les 3 à 5 ans et d'un mouvement à quartz à chaque changement de pile.

Retour en haut de page

ÉTANCHÉITÉ

Aptitude d'une montre à résister à la pression d'eau à une profondeur déterminée.

Retour en haut de page

GLACE

Verre transparent qui protège le cadran de la montre. Il y a communément trois types de glace : acrylique, minérale et saphir. La glace saphir est la glace la plus chère, la plus résistante aux rayures et la plus durable.

Retour en haut de page

GRANDE SECONDE AU CENTRE

Aiguille des secondes placée au centre du cadran de la montre (par opposition à la petite seconde, placée dans un compteur). Seules les montres mécaniques disposent d'une « véritable » grande seconde au centre, dont le mouvement est imperceptible à l'œil nu. Sur une montre à quartz, l'avance de l'aiguille des secondes se signale par de minuscules sauts pas à pas.

Retour en haut de page

GUILLOCHÉ

Type de décoration. Gravure formée de fines lignes qui se croisent ou s'entrelacent, créant un effet de texture sur le cadran de la montre.

Retour en haut de page

INDICATEUR DE RÉSERVE DE MARCHE

Ouverture ou compteur sur une montre mécanique, souvent en forme de secteur, qui indique le temps de fonctionnement restant de la montre avant qu'il soit nécessaire de la remonter.

Retour en haut de page

JOINT

Bague en caoutchouc ou en plastique utilisée pour sceller hermétiquement la boîte de la montre et la protéger ainsi de la poussière, de l'humidité et de l'eau. Habituellement utilisé pour la couronne, la glace et la boîte en métal.

Retour en haut de page

LUNETTE

Bague qui maintient la glace en place sur la boîte de la montre ; elle peut être sertie de diamants ou d'autres pierres. Sur une montre de plongée, la lunette peut également prendre la forme d'une bague graduée permettant de lire le temps écoulé. Certaines lunettes, appelées lunettes tournantes, peuvent être tournées afin d'effectuer différents types de chronométrage.

Retour en haut de page

LUNETTE AVEC DOUBLE FUSEAU HORAIRE/SECOND FUSEAU HORAIRE

Lunette tournante pouvant être utilisée pour indiquer l'heure d'un second fuseau horaire, distincte de l'heure indiquée par les aiguilles du cadran.

Retour en haut de page

MONTRE DE PLONGÉE

Montre de sport conçue pour résister à la pression sous l'eau, souvent portée par les plongeurs. Entre autres caractéristiques, ces montres sont équipées d'une couronne vissée qui constitue une puissante protection permettant d'éviter l'infiltration d'eau dans la boîte. Pour être considérée comme montre de plongée, une montre doit être étanche jusqu'à 20 ATM (pression d'eau équivalent à 660 pieds ou 200 mètres de profondeur).

Retour en haut de page

MONTRE DE STYLE TANK

Montre dotée d'une boîte rectangulaire avec deux barres plus épaisses de chaque côté du cadran.

Retour en haut de page

MONTRE TONNEAU

Montre rectangulaire qui présente deux côtés légèrement incurvés ou convexes.

Retour en haut de page

MOUVEMENT À REMONTAGE AUTOMATIQUE

Autre nom utilisé pour parler d'un mouvement mécanique automatique. Voir mouvements « automatique » et « mécanique ».

Retour en haut de page

MOUVEMENT À REMONTAGE MANUEL

Autre nom utilisé pour parler d'un mouvement mécanique à remontage manuel. Voir « mouvement mécanique ».

Retour en haut de page

MOUVEMENT À QUARTZ

Mouvement de montre dans lequel le temps est mesuré et « réglé » sur les vibrations constantes et extrêmement rapides d'un cristal de quartz. Le cristal de quartz est animé par une pile. Également connu sous le nom de « mouvement électronique à quartz ».

Retour en haut de page

MOUVEMENT AUTOMATIQUE

Mouvement mécanique qui est remonté grâce aux mouvements de bras quotidiens du porteur ; une activité suffisante est nécessaire pour constituer une réserve de marche. Également connu sous le nom de mouvement « à remontage automatique ».

Retour en haut de page

MOUVEMENT AUTOQUARTZ

Mouvement qui convertit l'énergie mécanique générée par la force de gravité et par les mouvements naturels du poignet du porteur en énergie électrique. Cette énergie est emmagasinée dans un accumulateur qui anime un mouvement à quartz.

Retour en haut de page

MOUVEMENT MANUEL

Type de mouvement mécanique également connu sous le nom de mouvement « à remontage manuel ». Le ressort du mouvement doit être armé à la main au quotidien, au moyen de la couronne. Voir « mouvement mécanique ».

Retour en haut de page

MOUVEMENT MÉCANIQUE

Mouvement de montre composé d'un ensemble de rouages et de pierres, calibré à la main par un expert. Un mouvement mécanique peut être automatique (également appelé « à remontage automatique » - remonté par les mouvements de bras quotidiens du porteur) ou manuel (également appelé « à remontage manuel » - nécessite un remontage manuel régulier/quotidien par la couronne).

Retour en haut de page

NACRE

Couche irisée qui tapisse la coquille intérieure de certains mollusques et qui peut être tranchée en fines lamelles afin de créer un cadran de montre. La nacre a généralement un aspect lustré blanc laiteux. Elle présente également d'autres couleurs naturelles opalescentes telles que le gris, le bleu et le rose.

Retour en haut de page

NUMÉRO DE RÉFÉRENCE TECHNIQUE

Numéro utilisé en plus du numéro SKU et qui fournit des informations codées sur les attributs de la montre : placage, métal de la boîte ; dimensions et type de mouvement ; style de bracelet ; couleur du cadran, matériau, style, etc. Habituellement gravé sur le fond de boîte.

Retour en haut de page

NUMÉRO SKU

SKU est l'abréviation de « Stock Keeping Unit » ; il s'agit d'un numéro d'identification utilisé lorsque l'on fait un inventaire. C'est le même numéro que le « numéro de modèle » de la montre.

Retour en haut de page

PHASE DE LUNE

Sur le cadran d'une montre, fenêtre souvent en forme de demi-lune qui indique la phase lunaire actuelle. Cette fonction caractéristique est généralement associée à d'autres fonctions en rapport avec le calendrier.

Retour en haut de page

PIERRE

Petit rubis ou saphir synthétique que l'on retrouve à divers emplacements dans un mouvement mécanique ou à quartz. Les pierres sont fraisées, chanfreinées et polies afin de servir de palier aux rouages de la montre, permettant ainsi de réduire au minimum la friction des composants mécaniques.

Retour en haut de page

POUSSOIR

Bouton que l'on presse afin de faire fonctionner un mécanisme (démarrer/arrêter). On trouve habituellement les poussoirs sur les chronographes et les montres dotées d'une répétition minutes ou d'une alarme.

Retour en haut de page

QUANTIÈME PERPÉTUEL

Fonction de calendrier qui tient compte automatiquement des mois aux nombres différents de jours et des années bissextiles.

Retour en haut de page

RÉPÉTITION

Dispositif qui sonne l'heure lorsque l'on presse un bouton ou que l'on tire sur un verrou. Voir « répétition minutes ».

Retour en haut de page

RÉPÉTITION MINUTES

Fonction d'une montre qui permet de sonner l'heure en heures, quarts d'heure et minutes lorsque l'on actionne un poussoir. La sonnerie retentit lorsque le poussoir ou le bouton est relâché.

Retour en haut de page

RÉSISTANCE AUX CHOCS

Avant de pouvoir être qualifiée de « résistante aux chocs », une montre est soumise à des tests. Ces derniers visent à prouver son aptitude à supporter un impact équivalent à celui d'une chute sur un parquet en bois depuis une hauteur d'un mètre.

Retour en haut de page

REVÊTEMENT PVD

Le sigle PVD correspond à « Physical Vapor Deposit » (dépôt physique en phase gazeuse). Il s'agit d'un procédé de revêtement high-tech effectué sous vide et permettant d'obtenir une finition résistante à l'usure.

Retour en haut de page

TACHYMÈTRE

Élément que l'on trouve sur les chronographes. Il s'agit d'une échelle graduée placée habituellement sur le pourtour du cadran et qui peut être utilisée afin de mesurer la vitesse de parcours du porteur sur une distance prédéfinie.

Retour en haut de page

TIGE DE REMONTOIR

Élément transmettant le mouvement de la couronne aux rouages, régissant le remontage du mouvement et la mise à l'heure.

Retour en haut de page

TOURBILLON

Sur une montre mécanique, mécanisme qui permet d'éliminer les erreurs de mesure du temps causées par la légère différence de marche entre la position horizontale et la position verticale de la montre. Il s'agit d'une fonction rare et sophistiquée.

Retour en haut de page

MATÉRIAUX COURANTS POUR LA BOÎTE ET LE BRACELET

ACIER INOXYDABLE

Le métal le plus populaire pour les boîtes et les bracelets des montres.

Extrêmement durable.

Alliage constitué d'acier et de chrome.

Il n'est pas exempt de nickel, mais les molécules de nickel sont encapsulées; classifié comme hypoallergénique.

Retour en haut de page

OR

Métal précieux.

Dans sa forme pure (24 carats), l'or est un métal trop tendre à travailler. Par conséquent, des métaux de base sont mélangés à l'or afin de le rendre plus dur; par exemple, l'or 14 carats est constitué de 14 parts d'or pour 10 parts de métal de base.

Pour obtenir de l'or blanc, on ajoute du platine à l'alliage. Pour obtenir de l'or rose, on ajoute du cuivre.

Durable, élégant.

La couleur ne peut pas s'estomper ; elle fait partie intégrante du matériau.

Retour en haut de page

QUESTIONS FRÉQUENTES

MON BRACELET EST-IL INRAYABLE OU RÉSISTANT AUX RAYURES?

Une montre peut certes être fabriquée avec une matière résistant aux rayures, mais aucune matière n'est véritablement à l'épreuve des rayures. Par conséquent, respectez les règles suivantes pour manipuler votre montre:

Enveloppez votre montre dans un chiffon doux avant de la placer sur toute surface dure.

Si possible, rangez-la dans son écrin ou sa boîte d'origine.

Évitez de placer la montre dans un tiroir ou une boîte à bijoux, afin d'éviter les rayures provoquées par un contact avec d'autres bijoux.

Évitez de porter votre montre pendant des activités à haut risque, comme par exemple lors du levage ou du déplacement d'objets lourds ou pendant des activités sportives.

Évitez de porter votre montre avec un autre bijou sur le même poignet. Il y a un risque de frottement et donc de rayures du bijou et de la montre.

Retour en haut de page

QUEL EST L'IMPACT DES CHAMPS MAGNÉTIQUES SUR MA MONTRE?

L’exposition de votre montre à des champs magnétiques forts perturbe son fonctionnement et peut l’arrêter. Une montre à quartz retrouve un fonctionnement normal et sa précision originale une fois sortie du champ magnétique. Une montre mécanique peut nécessiter une opération de démagnétisation.

Retour en haut de page

COMMENT PUIS-JE FAIRE ÉVALUER MA MONTRE POUR L'ASSURANCE?

La société MGI peut fournir des évaluations pour les marques de montres qu'elle fabrique.

Veuillez télécharger, compléter et retourner le formulaire de demande de réparation et de service avec votre montre à l'adresse ci-dessous. Sur le formulaire, indiquez la mention « Veuillez évaluer ma montre pour l'assurance ». À la réception de votre montre, nous vous ferons parvenir un courrier stipulant le coût de l'évaluation.

AMÉRIQUE
MGI
109 State Street
Moonachie, NJ 07074
1-800-810-2311

EUROPE
MGI Luxury Group SA
Bahnhofplatz 2 / Place de la Gare 2
2502 Biel / Bienne
Switzerland

Retour en haut de page

QU'EST-CE QU'UNE MONTRE « SUISSE »?

Les montres fabriquées en Suisse, berceau de l'horlogerie depuis des siècles, sont aujourd'hui réputées dans le monde entier pour leur superbe facture, leur design novateur et leur prestige.

Qu'ils soient mécaniques ou à quartz, les mouvements suisses sont synonymes d'une qualité exceptionnelle.

Les montres suisses sont reconnues pour leur précision, leur fiabilité, leur étanchéité et leur résistance aux chocs. Elles sont fabriquées uniquement à partir de composants et de matériaux de la plus haute qualité.

Avant de pouvoir être certifiées « Swiss made », elles doivent répondre à certains critères et passer des tests stricts en Suisse.

Retour en haut de page

DOIS-JE REMONTER MA MONTRE AUTOMATIQUE (À REMONTAGE AUTOMATIQUE)?

Les montres mécaniques équipées d'un mouvement automatique sont remontées par les mouvements quotidiens habituels du bras de leur propriétaire. Les mouvements du bras activent le rotor situé à l'intérieur de la montre qui lui-même transmet son mouvement (son énergie) au barillet, entraînant l'armage du ressort.

Une caractéristique importante de chaque montre à remontage automatique est sa « réserve de marche ». Si votre montre ne dispose plus de réserve de marche suite à une non-utilisation prolongée, vous pouvez la remonter manuellement (environ 20 tours de couronne) afin de bénéficier à nouveau de la réserve de marche initiale. Pour préserver la réserve de marche, comme indiqué ci-dessus, il faut porter la montre en continu et de manière active. Si vous envisagez de porter votre montre quotidiennement, vous pouvez la remonter manuellement toutes les deux semaines, afin de maintenir les roues en mouvement et d'éviter que l'huile de lubrification se dessèche. Si la montre n'est pas portée quotidiennement, nous vous conseillons de la remonter environ trois fois par semaine pour éviter qu'elle s'arrête. Enfin, si vous ne portez pas votre montre automatique quotidiennement, vous pouvez employer un écrin remontoir. Celui-ci reproduit le mouvement naturel du bras afin de maintenir le bon fonctionnement de la montre.

En revanche, une montre mécanique à remontage manuel nécessite un remontage manuel du ressort principal en tournant la couronne ; cette opération s'impose dès que la montre s'arrête.

Retour en haut de page